Un petit point sur l’équipe PSG eSport de League of Legends

Un petit point sur l’équipe PSG eSport de League of Legends
03 février 2017 à 9h48

Le 5 février, les European Challenger Series Spring Split de League of Legends a commencé. C’est l’occasion de décortiquer cette équipe du PSG eSport dont on ne connaît pas grand-chose, en dehors de sa composition.

 

Le 14 décembre 2016, le coach de l’équipe PSG eSport et ancien support de l’équipe Fnatic sur League of Legends, Bora « YellOwStaR » Kim, nous mettait sur sa page officielle Facebook une vidéo de présentation du roster de League of Legends dont il est en charge.

Pour ceux qui ne se sont pas renseignés sur ces joueurs avant, je me suis permis de faire quelques recherches !

 

 

Toplaner : Steve

Né à Strasbourg, « Steve »,  Étienne Michels de son vrai nom, joue dans un premier temps à des jeux sur Gameboy comme Pokemon ou Legend of Zelda. Puis viennent les jeux PC avec Age of Empires, Sin City, Guild Wars, avant de jouer à League of Legends. Il jouera ADC pendant près de deux ans en ayant un ELO de 1530 et parviendra à se hisser dans le top 30 des meilleurs joueurs NA.

 

Steve joue de mars 2015 à mai 2015 au sein de la team LDLC et de mai 2015 à janvier 2016 dans la team Roccat. De janvier 2016 à mai 2016, nous le retrouvons chez les Elements, de mai 2016 à décembre 2016 il fait partie de Schalke04, qu’il quitte pour rejoindre le PSG eSport.

Nous tenons d’ailleurs à souligner qu’il affrontera son ancienne équipe, Schalke04, le dimanche 12 février 2017 durant l’EU Challenger Series Spring Split.

 

 

 

Jungler : Kirei

Né en Hollande, Thomas « Kirei » Yuen débute sur League of Legends en jouant directement jungler, c’est là qu’il se découvre une passion pour le champion Elise, une sexy et redoutable mi-femme mi-araignée. Pendant deux années,  il sera un OTP (One Trick Poney) Elise.

Il apparaît dans une grosse équipe en novembre 2015, c’est son passage chez Dignitas. Nous le revoyons ensuite chez Epsilon eSports en juin 2016. Ce n’est qu’en décembre 2016 qu’il intègre  l’équipe du PSG eSport.

 

 

 

 

Midlaner : Blanc

Né en Corée du Sud, « Blanc », de son vrai nom Sung-Min Jin, fait son apparition sur nos écrans en novembre 2015 au sein de l’équipe Jin Air Green Wings, et ce, jusqu’en novembre 2016.

En décembre 2016, il rejoint l’équipe du Paris Saint-Germain. C’est un joueur de  Twisted Fate et Azir principalement mais peut-être va-t-il augmenter son pool de champions? Nous vous donnons rendez-vous le 5 février 2017 afin de vérifier cela.

 

 

 

 

AD Carry : Pilot

« Pilot », de son nom véritable Na Woo-Hyung, est natif de la Corée du Sud (tout comme « Blanc ») et nous avons peu d’informations sur lui. Quoi qu’il en soit, il intègre en 2013 la Alienware Arena et rejoint en mai 2014 la team Jin Air Green Wings Falcons jusqu’en novembre 2014. Ensuite, il joue de début 2015 à fin 2016 pour les Jin Air Green Wings en LCK. Il est recruté par le PSG eSport en décembre 2016.

 

 

 

Support : Sprattel

Hampus « Sprattel » Abrahamsson, né en Suède à Stockholm, débute en équipe Challenger dans l’équipe inFerno eSports. En mai 2015, il rejoint l’équipe Elements pour le Summer Split sous le nom de PromisQ.

En 2016, il procède à un rename (changement de nom d’invocateur) pour devenir Sprattel. Il reste avec les Elements jusqu’en mai 2016, et rejoint la team Schalke04 après son changement de nom jusqu’en décembre 2016, où le Paris Saint Germain viendra le débaucher de son équipe.

 

 

 

 

Steve et Sprattel  devront donc affronter leur ancienne équipe pour le EU Challenger Series Spring Split, le dimanche 12 février 2017. J’espère que nous aurons l’occasion d’en découvrir plus sur ces joueurs au cours des matchs à venir. Il faut bien l’avouer, mis à part un bref descriptif, nous connaissons peu de choses sur leurs parcours respectifs, ce qui ne signifie pas pour autant qu’ils ne sont pas bons ! La notoriété ne fait pas le niveau du joueur, un grand nombre de bons joueurs sont méconnus du public du fait de leur absence dans les grandes équipes. Ne nous fions pas aux apparences, seulement aux résultats. Je pense que nous pourrons être agréablement surpris.

Avec un coach mondialement connu et reconnu, « un monstre de support », ayant joué aux côtés des plus grands, il est difficile de les imaginer perdre.

 

Auteur

Anais

2 commentaires

  • MogJaune
    Fév 9, 2017 @ 23:19

    J’ai lu l’article et j’ai découvert qu’il est bourré de fautes (sur le plan grammatical et au niveau de l’orthographe) et d’erreurs. Par exemple, Kirei, « la meilleure Elise de Corée » est d’origine néerlandaise et n’a JAMAIS quitté l’Europe (sens large du terme, il a été en Turquie récemment).
    Il est bien un OTP (qui, je crois, veut dire « one trick pony ») Elise cependant.
    De même, Pilot n’a pas fait une pause de 2ans après avoir « quitté » les Jin Air Falcons car son équipe et l’équipe sœur ont fusionné. Il a donc joué de début 2015 à fin 2016 pour les Jin Air Green Wings en LCK.
    Ce serait bien de vérifier ces informations avant de les poster, ainsi que la rédaction. Je comprends que des correcteurs soient là pour passer derrière, mais un minimum reste primordial non ?

    Répondre
    • Fév 12, 2017 @ 17:05

      Il y a eu une petite erreur dans les publications, c’était des articles en brouillon… Mes excuses… MiniChupa, responsable rédaction

Laisser un commentaire