Focus On « Kalàxz »

Focus On « Kalàxz »
30 mai 2017 à 17h48

Salut tout le monde, c’est Flo Sawada et nous nous retrouvons aujourd’hui pour un nouvel épisode de notre chronique « Focus On« . Comme d’habitude, si vous ne le savez pas, je vais vous présenter une interview d’un joueur d’Hearthstone francophone. Pour ce mois de mai c’est le joueur de chez Vitality: Kalàxz à qui j’ai pu poser quelques questions. Maintenant que vous connaissez le nom du joueur, nous pouvons débuter cette interview.

Salut à toi Kalàxz, peux-tu te présenter aux membres de notre communauté ?

Hello,  moi c’est Maxime,  bientôt 24 ans et joueur professionnel sur Hearthstone pour Team Vitality depuis maintenant quelques mois.

Résultat de recherche d'images pour "kalaxz vitality"

Alors ton pseudo c’est Kalàxz, pourquoi avoir choisi celui-ci ?

Quand j’ai commencé à jouer online vers mes 10 ans,  sur World of Warcraft entre autres, j’avais choisi « Kalas » comme pseudo en référence au personnage principal d’un jeu vidéo sur GameCube à l’époque qui s’appelait « Baten Kaitos« . Puis vers mes 17-18 ans, je cherchais une variante de mon pseudo pour un énième personnage et pour des raisons obscures, Kalàxz est né. Puis j’ai accroché à ce pseudo, esthétiquement je trouvais ça cool et ça faisait un mix entre « Max » (mon prénom) et « Kalas » (mon ancien pseudo), alors je l’ai gardé.

Comment es-tu arrivé sur le jeu ? As-tu rejoint une équipe (si oui laquelle et comment) ?

Je suis arrivé sur Hearthstone dès les premiers jours de la bêta fermée; à l’époque j’étais high Diamant 1 / Challenger sur League of Legends et les files d’attente pour trouver une partie étant assez longues, il me fallait un jeu pour m’occuper et Hearthstone est sorti. J’ai eu accès à la bêta et ayant joué à World of Warcraft pendant de très longues années, retrouver l’univers de Warcraft m’enchantait. Puis j’ai accroché, et de fil en aiguille, LoL m’ennuyait puis j’ai remarqué que je n’étais pas mauvais à Hearthstone donc j’ai commencé à faire quelques compétitions début 2015 et voilà où j’en suis aujourd’hui! J’ai fait partie de nombreuses équipes qui ont toutes disparues depuis (Punchline, Melty pour ne citer qu’elles), et depuis quelques mois je suis chez Team Vitality, où tout se passe extrêmement bien :).

Quel est ton palmarès sur Hearthstone ?

Sans rentrer dans les détails, les grandes lignes sont une victoire à la Gamers Assembly 2016, de multiples victoires en Honor League / ArmaCup, et de nombreux podiums sur la scène française. (De nouvelles lignes à venir sur la scène internationale, pouvant enfin participer au circuit inter!)

 

Si tu étais une carte du jeu, laquelle serais-tu ?

Aucune idée, peut-être Edwin VanCleef, parce qu’il est pété, à chaque victoire je grandis, puis « capillairement » parlant je m’y retrouve.

Résultat de recherche d'images pour "edwin vancleef"

Qu’est-ce qui te passionne dans le jeu de cartes de Blizzard ?

L’univers de Warcraft évidemment, mais je suis passionné de compétition avant tout. Peu importe le jeu, s’il y a matière à être le meilleur et que la compétition est présente, je suis dans mon élément, et Hearthstone m’offre cette opportunité à l’heure actuelle.

Que penses-tu de la récente extension « Main basse sur Gadgetzan » ?

Je pense qu’elle était « ok », mais comme à chaque extension jusqu’à maintenant, Blizzard met trop de temps à effectuer des nerfs et sortir de nouvelles cartes, alors j’ai commencé à trouver les pirates lassants.

Résultat de recherche d'images pour "main basse sur gadgetzan"

Qu’attends-tu de l’année du « Mammouth » ainsi que de « Voyage au centre d’Un’goro » ?

De la fraîcheur plus fréquemment, un meilleur équilibrage et plus de possibilités de gameplay au fil de l’année. Un’goro paraît prometteuse pour le moment après les quelques previews auxquelles on a eu droit, vivement la sortie!

Résultat de recherche d'images pour "voyage au centre d'un'goro"

Quelle est la classe que tu préfères et pourquoi ?

Je dirais démoniste, le hero power donne accès à de nombreux archétypes, puis mon deck préféré de tous les temps était le combolock, avant que Reno Jackson ne sorte, alors on va dire Gul’dan. Mention spéciale à Valeera que je porte dans mon cœur pour son « skillcap » élevé.

Par la même occasion, y a-t-il une classe que tu aimes moins jouer et pourquoi ?

Chaman. Le design du hero power est horrible puis globalement (à part le Chaman contrôle que j’ai adoré assez récemment),  je trouve la classe inintéressante et beaucoup trop présente ces derniers mois.

Quels sont tes objectifs sur Hearthstone pour l’année à venir ?

Construire la meilleure équipe possible avec Vitality et décrocher une victoire sur le circuit international (DreamHack, Qualif’ BlizzCon, etc).

Aurais-tu des conseils sur le « deck building » en ladder et/ou tournoi pour les personnes qui voudraient se perfectionner ?

En ladder, jouez tout simplement les decks les plus forts, évitez les cartes tech, et apprenez la meta pour savoir jouer en fonction de l’adversaire. En tournoi, faire une bonne prédiction de la meta est importante, et il faut construire la meilleure stratégie possible selon le format. Lineup cohérente, cartes tech, pousser au maximum la stratégie choisie pour que même dans la défaite, on ne puisse pas regretter ses choix.

Quel est ton plus beau souvenir sur le jeu ?

Il y en a énormément, mais je dirais ma victoire à la GA2016, j’habitais à Poitiers quand j’étais à la fac’, c’était ma 1ère grosse victoire et mes amis étaient présents, donc c’était un bon souvenir. Participer à la Viagame House Cup 3 en Roumanie en 2015 était aussi un super souvenir, 1 semaine dans un château immense en pleine nature, production géniale et 1er vrai tournoi inter pour moi, auquel je m’étais qualifié. Une de mes premières performances.

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à un joueur d’Hearthstone qui souhaiterait devenir joueur professionnel / semi-professionnel ou tenter de streamer ?

Outre le fait d’avoir un très bon niveau (ça peut surprendre mais même parmi certains pros on se pose la question parfois), être déterminé et se remettre en question après chaque partie. Savoir ce qu’on fait bien, moins bien, tout le temps apprendre, être au courant de la meta en permanence et chercher à atteindre la perfection, chose impossible mais qui est la meilleure des motivations. Sinon si votre but 1er est de vous faire connaître, le streaming est sûrement la meilleure des manières d’y arriver. Soyez original, ayez quelque chose propre à vous et soyez divertissant!

Je ne sais pas si tu connais Pink Ward, c’est une association qui a pour objectif de promouvoir la mixité dans les jeux vidéo. Quelle est ton opinion sur le sujet ?

Je ne connais que vaguement malheureusement, il m’est arrivé de lire quelques interviews de joueurs comme celle que nous faisons à l’heure actuelle. Je pense que les filles ont entièrement leur place dans le milieu du jeu vidéo,  elles sont juste peu représentées de manière générale car moins nombreuses à jouer malheureusement. Mais il n’est pas rare de voir certaines filles à haut niveau sur certains jeux ces dernières années. Hearthstone est sûrement l’exemple parfait, avec Eloise en chef de file! 🙂 Motivées !

Résultat de recherche d'images pour "Eloise HS"

Penses-tu que c’est pertinent de séparer hommes et femmes dans l’eSport ? Pourquoi ?

Je ne connais pas de jeux où il y a une « séparation » en réalité, CSGO peut-être? Mais c’est tout simplement une question de niveau. L’eSport est justement un des seuls milieux où hommes et femmes se confondent. Sur Hearthstone c’est fréquent de croiser des adversaires féminins en compétition, et on a vu quelques exemples de filles dans des équipes pro dans certains jeux comme WoW,  Overwatch ou même LoL (même si très rare).

Voilà la fin de cette interview, je te laisse donc le mot de la fin.

Et bien merci à vous pour l’invitation, c’était un plaisir et bon courage à vous dans votre projet pour promouvoir la mixité dans l’eSport! 😀 Et soutenez-moi dans les événements à venir!

Auteur

flosawada

Laisser un commentaire