Disqualification aux HGG pour mauvaise conduite

Disqualification aux HGG pour mauvaise conduite
04 avril 2017 à 17h37

Disqualification aux HGG: Sintolol et P4wnyhof exclus pour mauvaise conduite.

 

Ce jeudi 30 mars 2017, nous apprenions que Thomas “Sintolol” Zimmer et Mats “P4wnyhof” Kathage ne participeraient plus aux HGG (Hearthstone Global Games), le nouveau tournoi de grande envergure organisé par Blizzard Entertainment, se déroulant à partir du 10 avril 2017. En effet, ces deux pro-players, représentants de la team allemande Hearthstone ont été disqualifiés d’office par Blizzard en raison de leur comportement inacceptable.

Pour rappel, les HGG sont un tournoi (sorte de Coupe du monde Hearthstone) où pas moins de 48 nations s’affrontent; chaque nation ayant sa propre équipe de quatre joueurs. Les équipes sont réparties selon leur niveau, calculé en fonction du nombre de points HCT accumulés durant l’hiver. Ainsi, le cash prize à la clef tout comme le nombre de nations démontre l’importance de ce tournoi. Vous imaginez donc bien que les joueurs représentent leur pays et leur team et ne peuvent donc pas se permettre de dire/faire tout et n’importe quoi.

 

Exemple de ce qu’il ne faut pas dire dans la sphère publique; ainsi, si vous partagez de telles idées, par pitié, retenez-vous!

Certains joueurs se félicitent de la réactivité des organisateurs et condamnent ces comportements comme le pro-player Hearthstone Rémi “Tars” Roesch (ex-Melty, ex-Sydioda).

Cette sanction exemplaire du studio Blizzard rappelle ainsi que tout comportement antisportif est prohibé et que la mixité prévaut dans la compétition.

D’ailleurs, il est clairement stipulé dans le règlement Blizzard des Global Games, “6. Player conduct, que ce type de comportement ne peut-être toléré.

En résumé, dans une traduction approximative et qui se veut succincte, cela donne ceci:

 

6.1 “Player conduct”

  1. Les joueurs doivent en toute occasion observer les standards d’intégrité et d’esprit sportif, ainsi qu’avoir une attitude professionnelle et un comportement sportif envers les autres joueurs mais aussi les organisateurs, les membres de l’administration, les sponsors, médias, fans etc.
  2. Les joueurs ne doivent pas commettre de profanités/d’indécence aussi bien dans leurs battletags, durant les interviews filmées, dans le lobby chat, dans le chat de jeu, etc. [En gros, dans tout ce qui touche à la sphère publique et au rapport avec un autre joueur.]
  3. Les joueurs sont priés de régler leurs différends d’une manière respectueuse et sans avoir recours à la violence, physique ou non, ou par des menaces, etc…[blablabla]. Toute forme de violence n’est pas tolérée par Blizzard, peu importe contre qui, joueur ou pas.

 

Les points 6.3 “Conduite illégale et non-éthique” et 6.4 “Anti-harcèlement” du règlement n’en sont pas moins inintéressants car ils sont au coeur même de la polémique; et les joueurs en question enfreignent bien évidemment ces points.

Voici encore une fois, pour le plaisir de vos yeux, une traduction de ces fameuses lois :

6.3 “Conduite illégale et non-éthique”

  1. Les joueurs doivent observer toutes les lois applicables à leur participation aux Global Games, y compris tous les jeux, matchs, événements médiatiques, signatures d’autographes, séances photo, événements sponsor et autres rassemblements ou événements se produisant avec ou dans le cadre des Global Games.
  2. Un joueur ne peut, pendant la durée de l’événement Global Games, commettre un acte ou s’engager dans une situation ou un événement qui le met en déroute publique, scandale ou ridicule, choque ou offense la communauté ou déroge à son image publique ou reflète défavorablement Blizzard, Hearthstone ou tout autre produit, service ou commanditaire de Blizzard.

 

6.4 “Anti-harcèlement”

  1. Blizzard s’engage à fournir un environnement concurrentiel exempt de harcèlement et de discrimination.
  2. Dans le cadre de cet engagement, il est interdit aux joueurs engagés dans les Global Games et événements autour, de participer au harcèlement ou à la discrimination, que ce soit en fonction de la “race”, de la couleur, de la religion, du sexe, de l’origine nationale, de l’âge, du handicap, de l’orientation sexuelle ou de tout autre statut ou caractéristique protégée par la loi.

 

Je vous invite à le lire en anglais ICI, si cela vous intéresse, pour les insatisfaits de la traduction.

Le comportement inapproprié de Thomas “Sintolol” Zimmer n’est guère non plus au goût de la structure Millenium. En effet, dans un communiqué de presse diffusé (en français et en anglais) sur leur twitter officiel le 1er avril 2017, cette dernière nous annonce sa décision de rompre le contrat la liant à ce joueur; décision prenant effet immédiatement. Rien n’est sans conséquences, nous ne pouvons que saluer la décision de Millenium.

De facto, la composition de la nouvelle team allemande annoncée aux HGG est celle qui suit: Torben “Viper” Wahl, Adrian “LifeCoach” Koy,  Daniel “C4mlann” Märkisch et Jan “SuperJJ Janssen”.

Conclusion:

Peu importe que vous soyez gay, handicapé ou dans les critère standards fixés par la société actuelle: Come as you are*, comme dirait Kurt Cobain. Un joueur est un joueur, point : quel que soit son genre, son statut, etc. Chaque personne a droit au respect, dans l’eSport comme ailleurs. Si l’eSport est du sport électronique à haut niveau, c’est aussi et surtout un vecteur de valeurs!

*” Venez comme vous êtes.” – Titre de la chanson Come as you are, de Nirvana.

 

Sources:

  • Comptes twitter officiels de Tars, de Millenium, de LifeCoach et de SuperJJ.
  • Forum officiel battle.net (Blizzard).
  • Règlement officiel de la compétition HGG.

Auteur

Sp3ro

Laisser un commentaire